Les émissions

Apostropher l’Amérique

22/50

Citation (Frank Zappa en 1974) : « Vous savez, Je pourrais observer quelque chose arriver, qui me soit ou ne me soit pas arrivé personnellement, et écrire dessus quand même… Mais ces jours ci, il m’est arrivé des trucs tellement bizarres en tant que personne, que je préfère en laisser quelques-uns de côté et faire avec c’que j’ai. »

On ne pourra plus jamais faire ça sur scène ?

23/50

Citation : « A la maison, un jour normal pour moi se passe en travaillant tout seul et sans parler à personne, du coup, je dois vraiment bousculer ma vie pour aller sur scène. Pour autant que j’aimerais bien y aller et être moi-même, ce moi-même là serait tout à fait chiant et irregardable sur une scène. Je n’ai pas les aptitudes pour la gymnastique habituelle du rock’n’roll. (…) Si je suis de mauvaise humeur, j’essaie de ne pas partager ça avec le public, mais d’un autre côté je ne suis pas du style à mettre mon masque de Mr Content et prétendre que tout va bien dans le meilleur des mondes. Jouer un mensonge est pire que de le dire ».

One Size Fits All, Zappa cosmogonologue

24/50

Citation : « Qu’est-ce que tu fais pour gagner ta vie ? Si un de mes enfants m’avait jamais posé cette question, la réponse aurait dû être : ce que je fais c’est de la composition . Il se trouve juste que j’utilise des matériaux autres que les notes pour les pièces. La composition est un processus d’organisation, très similaire à l’architecture. Tant que vous pouvez conceptualiser ce qu’est ce processus organisationnel, vous pouvez être un ‘compositeur’ – dans n’importe quel médium qui vous plaise. Vous pouvez être un compositeur de vidéo, un compositeur de films, un compositeur de chorégraphies, un compositeur d’ingénierie sociale, ou quoi que ce soit d’autre. Donnez-moi juste un truc, et je l’organiserai pour vous. C’est ça que je fais ».

Séries Z et désillusions orchestrales

25/50

Citation : « Si on considère le processus de faire de la musique orchestrale normale, qu’ils appellent classique, comme une espèce d’église orthodoxe, et si on a comme théorie que la composition est l’art d’organiser des événements sonores dans le temps – le processus de décorer le temps – on a un canevas sur lequel travailler. Puis si on étend ces limites à inclure des mots parlés, des effets sonores que les gens considéreraient comme non musicaux, et si on structure ces événements sonores avec des événements sonores joués par des violons, et ainsi de suite, puis qu’on fait une pièce de musique là-dessus, c’est un événement iconoclaste ».

Pages